Les recettes anti-gaspi

Le soupe de courge Butternut tout tout toute entière

Une courge Butternut est composée de chair, de peau et de pépins. Il est de coutume de ne garder que la chair. La peau et les pépins sont pourtant très intéressants, d’un point de vue texturant mais aussi nutritif ! La peau est riche en fibres* et les pépins contiennent (entre autres) une huile au goût délicat qui amènent une onctuosité très appréciable à cette soupe.

Cuisiner une courge sans avoir à l’éplucher ni l’épépiner est doublement génial : gain de temps non négligeable et saveur incomparable à la clé ! Même les plus sceptiques (enfants compris) n’y résistent plus après l’avoir testée !

* Les fibres insolubles sont généralement contenus dans l’enveloppe des végétaux. Ils sont reconnus pour favoriser le bon fonctionnement du transit intestinal.

Ingrédients

– 1 courge Butternut bio (important comme on ne l’épluche pas)
– (Sel)
– (Poivre)
– (Piment doux)

1/ Lavez la courge en la brossant sous l’eau (avec une brosse à légumes) ;
2/ Découpez la courge en cubes grossiers à l’aide d’un bon couteau ;
3/ Versez les morceaux de courge dans un récipient adéquat, couvrir d’eau, portez à ébullition et laissez cuire à feu doux jusqu’à pouvoir aisément enfoncer une fourchette dans la courge* (env. 20/30 min) ;
4/ Mixez** ;
5/ Ajustez l’assaisonnemet en sel, poivre et piment selon vos goûts***.

* C’est à ce moment que vous vous sentirez soulagés à l’idée de manger la peau, qui aura alors bien ramolli 😉 !

** Idéalement, pour cette étape, il faut un bon blender. Un simple mixeur à pied peut quand même faire l’affaire. La texture finale de la soupe sera cependant moins délicate. Si vous avez un blender puissant, n’hésitez pas réitérer l’expérience avec d’autres types de courges (potiron, potimarron, courge muscade). Touts mes essais ont été couronnés de succès !

*** Pour ma part, j’ajoute une bonne cuillère à soupe de pesto de fanes du moment. Le résultat est vraiment succulent !